Sonic et Pokémons RPG

Ceci est un forum de RPG ou vous êtes un personnage de l'univers de Sonic qui contôle des pokémons ou bien un Poké-Humain. Amusez vous bien sur Sonic et Pokémons RPG.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chlorophylle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Girouette
Admin / Chef des Gouketsu
Admin / Chef des Gouketsu
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 21
Localisation : La ou me mêne le chemin...

Feuille de personnage
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Chlorophylle   Sam 2 Jan - 16:28

Chlorophylle



Prologue : L'éveil de la forêt


Il faisait froid. Le vent s’engouffrait sous le feuillage. Le monde semblait être en transe. Le hurlement des loups, lointain mais terrifiant déformait le calme de la nuit. Au loin l’univers endormi de la ville de Calysto semblait inaccessible. Pourtant dans l’ombre des arbres se tenait la une fillette. Elle avançait dans les ténèbres vers une destination inconnue. Le vent s’engouffrait dans ses cheveux couleur de terre. Ses yeux bleus d’encre étaient remplis de larmes. La tristesse et le désespoir se lisaient sur son visage marqué par la souffrance. La fillette avait une allure sauvage. Ses petits pieds nus martelaient le sol déjà foulé par une myriade d’autres créatures. Elle cheminait toujours plus loin vers le centre de la forêt. Les arbres défilaient à mesure qu’elle avançait. La gamine arriva dans une large clairière ou l’herbe était douce sous ses pieds sales. Elle marcha encore sur quelques mètres avant d’éclater en sanglots. Sous le ciel dans lequel brillait la lune, elle semblait être seule au monde. La nuit avançait. Elle avait faim. Elle devait se rassasier. Elle se remit à marcher en quête de nourriture. Sur le sol les feuilles mortes se comptaient par centaines. Les glands pourris et les branches cassées semblaient avoir toujours appartenu au sol brun et sale de la forêt. Elle chemina encore progressant droit devant elle en jetant de petit regards un interrogateurs vers une souche pourrie ou un terrier en contrebas. Elle déboucha après de vaines recherches dans une trouée du feuillage. Sous ce petit bout de ciel rond ce tenait la une cabane faite de béton. La maisonnette était paraissais être protégée par un code mais la porte était entrouverte. L’enfant s’y faufila et se retrouva dans un escalier qui descendait sous terre. La gamine eu une hésitation mais ravalant sa peur elle avança. Le passage sans lumière semblait s’étendre à l’infini. Après une logue marche a tâtons elle aperçut de la lumière. Elle poussa une porte et arriva dans un lieu éclairé. Personne ne paraissais être la. La pièce était remplie de plantes de toutes les tailles. Une immense table occupait son centre. De la terre était répandue à divers endroits sur le plancher. Dans un coin de l’eau coulait dans une petite fontaine, l’eau était ensuite acheminée vers un système de tuyaux et de vanne servant qui l’amenait en direction des pots ou étaient mises les plantes. La gamine s’arracha à la contemplation de ce lieu étrange. Elle avança dans la direction de la table et escalada une chaise en métal. Sur la table de bien étranges objets étaient éparpillés. Une boite rouge attira l’attention de la fillette. Un papier blanc était scotché sur le réceptacle avec un message a l’encre noire : NE PAS TOUCHER OBJET DANGEREUX. La gamine ouvrit la petite boite et a l’intérieur trois grosses graines grenat occupaient l’espace. Les yeux de la petite fille étincelèrent de joie et elle se mit à se balancer de contentement sur la chaise. Elle attrapa une graine et l’avala. Aussitôt sa gorge devint sèche et réclama de l’eau. La gamine glissa de son siège et se précipita vers le fond de la salle où se trouvait la fontaine. Elle se mit avec hâte sur la pointe des pieds et plongea la tête dans l’eau glacée. Elle bu longtemps et au bout d’un moment s’arrêta de absorber le liquide. Elle fut prise de malaise et s’effondra sur le sol. Son ventre la faisait endurer des douleurs atroces. Elle se recroquevilla sur elle-même et attendit que le mal passe. Elle endura des heures entières bavant abondamment sur le plancher devenu verdâtre à cet endroit. Sa peau devenue verte comme un jeune plant d’herbe. Son esprit n’était plus vif mais il résonnait avec lenteur. Les sons qu’elle entendait étaient devenus des sifflements agaçants. Des yeux devenus eux aussi émeraudes regardaient un nouveau monde déformé et bleu. Contrairement au monde bleu et sombre qui se trouvait devant ses yeux, elle étincelait de rouge et d’or. Soudainement une tache rouge arriva par la porte. Il avait forme humaine et ne semblait pas la remarquer. D’autres personnes entrèrent dans la pièce et fermèrent l’entrée. Elle les regarda longuement parler. Au moment ou ils allaient s’assoirent le sifflement aigu de la voix de l’un des homme déchira l’air en une plainte exaspérante :
- L’expérience n°1 a disparu !
La voix d’une autre personne emplit l’air.
- C’est impossible. Nous sommes dans la forêt interdite personne ne peu y accéder s’il ne souhaite pas mourir !
- Qui a bien pu commettre un tel sacrilège ?!
Une personne à la voix calme répondit :
- Cette personne est devant vous excellence.
- Comment ?!
- Regardez à votre droite et vous comprendrez votre grandeur.
Le seigneur se tourna en pointant ses deux yeux inquisiteurs sur l’enfant. Il scrutait son corps avec une expression de dégoût. La gamine regardait l’homme sans craindre son regard et sans rien dire. L’homme l’observa encore un long moment puis éclata de rire :
- Voyez ! Vous ne trouviez pas de sujets d’expériences ? Vous en avez maintenant un devant vous !
La colère enflamma le cœur de l’enfant qui se releva d’un coup. Elle regardait ces hommes abusant de leurs pouvoirs pour récolter des cobayes humains parmi le peuple. Elle hurla à pleins poumons :
- Assez !
Aussitôt des branches sortirent de ses bras et poussèrent vers la lumière. Ses bras eux-mêmes s’étaient recouverts d’écorce. Dans un hurlement de fureur elle se transforma en arbre. Les humains lui tiraient dessus mais cela ne servait a rien. Elle grandissait à une vitesse folle. Le plancher était fissuré de partout. Elle attaquait les hommes par en dessous avec ses racines. Elle les tuait sans pitié. La puissance de sa rage la rendait aveugle. Il finit par n’y avoir plus personne de vivant. Dans un ultime effort elle détruisit le plafond de ciment et grandit encore pour arriver au dessus de tous les autres arbres. Elle finit par veiller sur tous les autres végétaux qui occupaient la forêt. Elle fut surprise d’entendre les pensées des autres plantes. Elle était heureuse d’avoir pu leur échapper. Elle regarda les loups qui ramassaient les cadavres dans les décombres. Elle finit par s’endormir bercée par le bruit du vent dans ses feuilles. Regardant une dernière fois le monde bleu avec ses yeux d’humaine. Les collines au delà de la forêt et la ville au milieu de la plaine aux collines. Elle ferma les yeux et un morceau d’écorce poussa pour combler le vide de bois. Depuis ce jour la forêt est pourvue de conscience. Et d’un fruit naîtra une créature de forme humaine que l’on appellera un Homme au sang vert, qui sera l’enfant de la forêt et qui fera régner la paix et l’harmonie sur toute la terre. Cette histoire commença ainsi.
-------------------------------------------------------------------------------------------
Maintenant je vous demande ce que vous en pensez

_________________
Ne croise jamais mon regard Invité... Tes secrets pourraient m'être révélés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sonic-poke-rpg.forumactif.com
Rockmanzero
Co-Admin / Chef des Akunin
Co-Admin / Chef des Akunin
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 24
Localisation : Ne te retourne pas, je te surveille peut être

Feuille de personnage
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Chlorophylle   Lun 4 Jan - 0:55

Moi je veux la suite ^^

_________________


Venez vous éclater : http://www.kadokado.com?ref=Rockmanzero[spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Girouette
Admin / Chef des Gouketsu
Admin / Chef des Gouketsu
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 21
Localisation : La ou me mêne le chemin...

Feuille de personnage
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Chlorophylle   Mer 13 Jan - 21:30

Chapitre Un
Premier Souffle

J’ignorais où j’étais. Autour de moi le monde était fait de lumière. Je flottais au dessus du sol et je me déplaçais à une vitesse vertigineuse. Le vent faisait tournoyer mes mèches blanches. La lumière devint verte puis je me retrouvais à slalomer entre les arbres. Leur ramure émeraude couvrait le ciel pourtant leur feuillage brillait d’une douce lumière verte. J’apercevais une trouée au loin et en un instant je m’y trouvais. Je m’arrêtais sans pour autant me poser au sol et je regardais le ciel. Je prenais mon élan et je tourbillonnais dans les airs avant d’arriver dans ce ciel bleu d’azur. Je voyais à présent la forêt vue de haut. A cette hauteur la canopée était sombre. Autour de moi d’étranges silhouettes se dessinaient sur l’horizon. Soudain la nuit tomba et une lune gigantesque brillait au dessus de moi. Elle était dorée et au dessous d’elle une petite lune bleue brillait. Des myriades d’étoiles illuminaient le ciel de leur faible lumière. Au loin un éclair blanc frappa le sol et le tonnerre retentit. Le ciel devint noir de geais et la pluie tomba. Je ne la sentais pas, elle semblait me traverser. Je sentais une présence derrière moi et je me retournais d’un coup. La forêt s’étendait à perte de vue. Il n’y avait personne pourtant je me sentais attiré. J’avançais lentement guidé par cette étrange sensation qui m’entraînait vers un lieu reculé. J’allais soudain plus vite et cette force me rappelait à elle. Je pouvais entendre une voix résonner dans ma tête néanmoins je n’entendais pas ce qu’elle voulais me dire. Je me replongeais dans un courant de lumière. Ce changement soudain d’environnement me fit sursauter mais je me détendis peu à peu. J’entendais d’étranges chants, des vers d’une langue dont j’ignorais le nom. Cette douce mélodie m’envoûtait. La lumière devint moins forte et je puit voir à travers une étrange paroi d’énergie la forêt en contrebas. Je regardais devant moi et je vis un arbre gigantesque. Il était bien plus haut que les autres arbres et son tronc énorme faisait penser qu’il avait des milliers d’années derrière lui. La paroi d’énergie se dispersa en des centaines de filaments d’énergie verte. Je flottais à nouveau dans les airs et ne sentais plus cette force me guider. Je n’entendais plus les chants. Je plongeais vers le sol en me dirigeant vers l’arbre. J’étais intrigué par la lumière que dégageaient ses feuilles. On aurait dit un phare tellement la lumière était intense. Je fit le tour de sa gigantesque ramure puis m’approchait du tronc. Je descendis à l’endroit ou ses énormes racines entraient dans la terre. Je me posais sur l’une d’elles et je ressentis un picotement dans le pied qui avait touché la racine. Je le regardais un instant, troublé puis je relevais la tête et pointais mon regard sur le tronc. Il était marron foncé, des bandes de bois formaient des motifs tortueux à sa surface. Je m’approchais encore, l’effleurait du bout des doigts. Mon cœur me brûla soudain. Je voulais reculer mais j’étais paralysé. Je ne sentais pourtant pas de raideur dans mes membres. Je finis par me calmer. Je cherchais à trouver une solution. Je sentis une vibration émanant de l’arbre, puis deux, puis trois. Des vibrations régulières, je pouvais sentir ses veines, son cœur battant, sa vie. J’entendis à nouveau cette voix dans ma tête. Elle me dit : << Mon très cher fils… Par ce songe je te montre ce monde. Tu dois protéger celui qui en maintient l’équilibre, tu dois protéger l’arbre mère. Mais prends garde à ceux qui veulent détruire la forêt et tuer les dieux qui y résident. Prends garde à eux, les fils de l’acier détruisant le monde et tentant de le dominer. Prends garde à toi car c’est eux que tu dois combattre.>> il y eut un silence puis elle repris. << Je dois te quitter car j’ai utilisé trop d’énergie. Adieu et espérons que tu me retrouvera.>>
Puis tout s’effaça autour de moi…


_____________________________
Ceci n'est que la première partie du premier chapitre

_________________
Ne croise jamais mon regard Invité... Tes secrets pourraient m'être révélés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sonic-poke-rpg.forumactif.com
Girouette
Admin / Chef des Gouketsu
Admin / Chef des Gouketsu
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 21
Localisation : La ou me mêne le chemin...

Feuille de personnage
Point de vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Chlorophylle   Jeu 14 Jan - 17:45

J’avais froid, j’avais tellement froid. La douleur me transperçait, j’avais l’impression d’être scié en deux. Le monde était fait de silence. J’ouvrais les yeux. Tout était trouble autour de moi. De la lumière émanait de mon corps. Je baissais la tête et je vis que des étranges tentacules entraient dans mon corps tout en dégageant une douce lumière verte. Ils étaient transparents et à l’intérieur on pouvait voir un liquide qui entrait en moi au rythme de pulsations régulières. A chaque pulsation la douleur me faisait serrer les dents. Je détournais les yeux et essayait de ne pas y penser en cherchant un moyen de m’échapper. Je tournais la tête tout en faisant mine d’ignorer la douleur. Un tentacule m’entrait dans le cou et un autre s’était logé derrière ma tête ce qui rendait mes mouvement difficiles et douloureux. Je me trouvais dans une cellule de verre ou j’étais maintenu au dessus du sol par des tentacules lumineux. Derrière la paroi de verre se trouvait un étrange lieu. Sur le sol il y avait des fils électriques dénudés et des tentacules sombres ne dégageant aucune lumière. Des tables abandonnées, des ordinateurs apparemment hors d’usage, des murs fissurés de toutes parts d’où sortaient des tentacules. Au fond de cette pièce se trouvais ce qui avait été autrefois l’embrasure d’une porte avant de se trouvée envahie par un énorme tentacule. J’eut soudain une douleur aigue dans les yeux ce qui m’obligea à les fermer. Au bout d’un moment qui sembla paraître une éternité j’ouvris à nouveau les yeux. Je voyais ce qui m’entourait avec une netteté surprenante à présent. La douleur me saisit à nouveau et j’ouvris la bouche. Il me semblait que quelque chose coulait au fond de mon gosier. Un spasme me tordit de douleur et je crachais une chose verte qui colorait le liquide qui m’entourait. J’avais maintenant l’impression que mon sang bouillait dans mes veines. J’agrippais un des tentacules et je tentais de l’arracher. Je ne fis qu’accentuer ma douleur et le tentacule ne bougea pas d’un millimètre. Je finis par abandonner, cédant à ma grande fatigue et je plongeais dans un sommeil comateux.
J’ouvris lentement les yeux en battant des paupières. Je me trouvais toujours dans cette cage de verre mais plus aucun tentacule ne m’entravais et ne distribuais cet étrange liquide à mon corps. Je tentais de me lever mais mes forces m’avaient abandonnées. Je regardais alors mon bras et je constatais qu’il n’y avait pas de traces des trous qu’avaient percés les tentacules. Mais… Est es ce vraiment des tentacules ? Je rampais jusqu’à la paroi de verre et je me figeais. Je voyais mon reflet comme dans un miroir. J’avais des cheveux blancs qui m’arrivaient aux épaules, des pupilles émeraude et des oreilles pointues et effilées. Pour le reste j’avais une silhouette longue et élancée et j’avais forme humaine dans l’ensemble. J’avais la peau beige. J’étais un mâle mais cela avait peu d’importance. Je m’en désintéressais bien vite puis je me retournais. Devant moi il y avait un énorme tentacule qui englobait tout l’arrière de la cellule je me rapprochais lentement puis je touchais la vitre. Je ressentais les battements de son cœur. C’était un arbre et ces racines étaient les tentacules. Je tournais à nouveau le dos. Comment pourrais je sortir d’ici ? A vrai dire je n’avais pas vraiment idées et il n’y avait pas de porte de sortie.

______________
La deuxième partie du premier chapitre. Le chapitre n'est bien sur pas encore terminé (Loin de la ^^").

_________________
Ne croise jamais mon regard Invité... Tes secrets pourraient m'être révélés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sonic-poke-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chlorophylle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chlorophylle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odeur menthe ou cigarette :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sonic et Pokémons RPG :: Fan Zone :: Fan Fic-
Sauter vers: